Les comptoirs d'horlogerie : VOLTAIRE ET SES "MONTRIERS"

Retour
Activité traditionnelle du Pays de Gex, l’industrie horlogère connut un essor considérable à Ferney à la faveur des troubles sociaux de la République de Genève. Après l’échec de la ville neuve de Versoix en 1770, les « Natifs », Genevois privés du droit de bourgeoisie, choisirent la cité du Patriarche pour établir leurs comptoirs d’horlogerie. L’histoire a entre autres retenu le Petit comptoir des Servant et Boursault (n°33) et le Grand comptoir des Dufour et Céret, autoproclamé « Manufacture royale » (n°15). A la mort de Voltaire en 1778, l’horlogerie de luxe périclita, à l’exception notable de la succursale de Jean-Antoine Lépine, père de l’horlogerie moderne.

Réglages

Retour

Réglages

Retour
Me localiser