Allée de la tire : VOLTAIRE JARDINIER

Retour
Considéré comme un art de vivre, le jardinage occupa une place essentielle dans les dernières années de la vie de Voltaire. Tel le héros de Candide, paru en 1759, Voltaire cultiva son jardin, mettant « en nourrice » des centaines d’arbres. Vantant le jardin à l’anglaise mais pratiquant celui à la française, Voltaire, qui fut sans doute à l’origine de l’Allée de la Tire, appliqua à Ferney le principe des allées cavalières du Grand Siècle. Planté de peupliers à la fin du XVIIIe ou au début du XIXe siècle, cette ligne droite et son nom alimentèrent bon nombre de légendes. Parmi elles, le souterrain qui aurait dû permettre à Voltaire de gagner Genève en toute sécurité…

Réglages

Retour

Réglages

Retour
Me localiser